Colloque : « Les sondages comme outil de légitimation (du) politique »

Le Colloque est composé de présentations en français et en anglais.

Profondément politiques, tant dans leur élaboration et leurs effets, les sondages fournissent un outil de communication voire un dispositif symbolique sur lequel, candidats, dirigeants et journalistes s’appuient pour parler au nom des citoyens. « L’opinion » ainsi mobilisée tire sa force performative d’une mesure à prétention « scientifique » : un pourcentage énoncé par des sondages permettant à des estimations d’être perçues comme des informations fiables et incontestables. Soumis à une logique commerciale et concurrentielle, les sondages s’opposent autant d’un point de vue méthodologique que téléologique – l’un des principaux écueils consistant notamment à corriger leurs biais innés les angles morts des personnes qui élaborent et exploitent les sondages dans le but de nourrir une stratégie de campagne ou de justifier une prise de position publique.

Si les grands échecs sondagiers parlent d’eux-mêmes, les sondages peuvent servir à des fins d’instrumentalisation, voire de manipulation de l’opinion publique. La légitimité des sondages est régulièrement remise en cause, suscitant soupçons (par ex. : le financement de sondages partiellement manipulés servant un intérêt politique exclusivement partisan, à l’instar du récent scandale des sondages truqués en Autriche) et méfiance (par ex. : la fronde de certaines rédactions – à l’instar du journal Ouest France – estimant que ceux-ci sont préjudiciables au vrai débat).

Ce colloque s’inscrit dans un contexte équivoque de « doxophrénie » (le recours et le besoin compulsif de quantifier les opinions) et de défiance accrue (en ce compris de la part des acteurs politiques) envers la pratique des sondages. Nous avons invité les chercheurs à appréhender la question des sondages d’opinion par le double prisme de la légitimé et de la légitimation et comme instrument au service de la communication politique : l’expertise sondagière entre prédiction et prescription.

Les présentations et discussions s’articuleront autour de deux axes thématiques :

  1. La réception des sondages par les acteurs du champ médiatique
  2. L’instrumentalisation des sondages par la communication politique

Programme

Inscription

L’inscription s’effectue par la page Eventbrite dédiée :
https://bit.ly/3sIr7Us

Partenaires

Comité d’organisation

Nicolas Baygert

Docteur en sciences de l’information et de la communication (Université Paris IV-Sorbonne/UCL), Chargé de cours (IHECS, ULB, CELSA, Sciences Po Paris).

John Vandenhaute

Coordinateur des activités de recherche et développement, Protagoras.

Esther Durin

Docteure en Sciences du langage (UPV – Montpellier 3 / laboratoire Praxiling), Chargée de cours à l’IHECS.

Elise Le Moing – Maas

Professeur et Présidente de la section Relations publiques de l’IHECS, Protagoras et PREFics, Université Rennes 2.

Loïc Nicolas

Docteur en langues et lettres (ULB), collaborateur scientifique Protagoras, formateur IHECS/Institutions européennes.

Martim Gervais

Stagiaire, Protagoras.

Gisela Reiter

Teaching and Research Associate, FH Wien der WKW University of Applied Sciences for Management & Communication.

Thierry Devars

Maître de conférence, CELSA-Sorbonne Université.

Isabelle Le Breton-Falézan

Maître de conférence, CELSA-Sorbonne Université.

Uta Russmann

Professor of Media and Communication Studies, Department of Communication, Universität Innsbruck.

Comité scientifique

Nicolas BAYGERT – IHECS-Protagoras, Sciences Po (IEP Paris) & Université Libre de Bruxelles

Vincent CARLINO – Université catholique de l’Ouest (UCO), Nantes.

Lucie CHÂTEAU – Tilburg University.

François DEBRAS – Université de Liège (HELMO)

Thierry DEVARS – CELSA Sorbonne-University, (GRIPIC)

Esther DURIN – IHECS-Protagoras, Université Paul-Valéry (Praxiling)

Mohammed FAHMI – Université libre de Bruxelles (ULB)

Mehdi GHASSEMI – Université Catholique de Lille
Institut des Stratégies et Techniques de Communication (ISTC)

Isabelle LE BRETON FALEZAN – CELSA Sorbonne-University, (GRIPIC)

Élise LE MOING-MAAS – IHECS-Protagoras, Université Rennes 2 (PREFics)

Brieuc LITS – Université Saint-Louis – Bruxelles

Philippe MARION – Université Catholique de Louvain (ORM)

Loïc NICOLAS – IHECS-Protagoras Research Fellow

Uta RUßMANN – University of Innsbruck

John VANDENHAUTE – IHECS-Protagoras

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.